L'économie touristique française

Escapade culturelle par Escapade Vacances Avec 1 Commentaires

"Je pense que nous pouvons fixer un objectif simple et mobilisateur : le tourisme français doit être le premier du monde" a résumé Laurent Fabius le ministre des Affaires étrangères et du Développement international en clôture des Assises du Tourisme.

 

Les chiffres sont tombés début août 2014, la France est la première destination touristique mondiale en 2013.

Derrière elle, suivent les Etats-Unis, la Chine, l’Espagne et l’Italie.

 

L’INSEE nous informe d’une progression de 2% par rapport à 2012 soit près de 85 millions de touristes étrangers contre 83 millions en 2012.

La majorité des touristes sont issus des pays de l’Union Européenne dont l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Belgique et le Luxembourg qui sont en tête de liste.

 

De plus, la durée des nuitées des étrangers s’allonge dans les structures d’hébergement collectif (villages de vacances, camping). Celle-ci s'établit à 7,1 nuits en 2013 contre 6,9 en 2012. Une bonne nouvelle pour les établissements !!

 

 courbe économie

 

 

En juin dernier, le gouvernement lance un programme en 30 étapes qui permettrait à la France de devenir un leader mondial en matière touristique d’ici 2030.

 

Rappelons que le tourisme en France génère 2 millions d’emplois directs et indirects.

La branche « hébergement et restauration » représente environ 2,5 % du PIB français.

 

Les points à retenir sont au nombre de 5 :

 

- Une offre touristique de qualité et diversifiée avec 5 pôles d’excellence : gastronomie/oenologie, montagne/sport, écotourisme/itinérance, tourisme autour du savoir-faire français (artisanat, luxe) et tourisme urbain/nocturne.

 

- Un accueil amélioré (essentiellement en Ile de France)

 

- Etre en pointe dans le domaine du e-tourisme avec le déploiement de service de géolocalisation.

 

- Développer la formation avec un nouveau bac technologique Hôtellerie et Restauration.

 

- Des vacances accessibles pour tous avec la mise en place d’un portail Internet à destination des ménages modestes.

 

La tourisme français à donc encore de belles années devant lui mais doit faire face à la concurrence.

 

Les Etats-Unis lancent le même chantier et souhaitent réaliser ses objectifs pour 2021.