De l'eau et du basalte... à Bort les Orgues

Escapade culturelle par Escapade Vacances Avec 1 Commentaires

Séjournez au Village de vacances Escapade à Meymac et partez chaque jour à la découverte de nouvelles contrées… comme nous l’avons fait à Bort-les-Orgues !

Pour lire le paysage qui s’offre à nous aujourd’hui, il faut remonter le temps. Imaginez une vallée fertile où prairies, fermes, hameaux et villages composaient le décor et où la vie était paisible au bord de la Dordogne.

Puis est arrivé le projet de construction du barrage, en 1939 le rachat des terres a commencé et en 1942 le début de la construction avec son lot de problèmes (les crues de la Dordogne, alors tumultueuse, ont emporté plusieurs fois le chantier, la géologie du sol a aussi réservé son lot de surprises et les ingénieurs ont dû redoubler d’ingéniosité pour pallier à tous ces contre- temps).

Enfin après 10 ans de travaux gigantesques (c’était à l’époque le plus grand chantier de France !) en 1952, le barrage est mis en eau. Cette retenue (447 millions de mètres cubes d’eau) s’étend sur 20km et 3 départements (la Corrèze, le Cantal et le Puy de Dôme) et le barrage, haut de 120m, domine la ville de Bort les Orgues.

Nous n’avons pas résisté à l’envie de visiter cet ouvrage où nous avons réalisé l’ampleur des travaux, la vie avant et après le barrage : c’était très intéressant même avec les enfants !

La création de ce barrage a aussi permis de développer le tourisme et les loisirs, ce qui pour nous vacanciers, est une aubaine car nous avons pu ainsi profiter des plages aménagées (rive Corrèze et rive Cantal !) avec des airs de jeux pour les enfants et des bases nautiques où l’on peut pratiquer le jet ski, le ski nautique, bateau à moteur avec ou sans permis, canoë-Kayak, pédalos, « aqua park » (structures gonflables sur l’eau) et même faire des balades en vedette panoramique : départ et arrivée à l’embarcadère du Château de Val.

Ce dernier, autrefois construit sur un rocher de plus de 30m qui surplombait la vallée se reflète aujourd’hui dans les eaux du barrage, tout comme l’ancien prieuré roman de Port Dieu « transporté » sur un éperon rocheux depuis la mise en eau de la retenue ! Ces monuments ne sont pas les seuls trésors de  la cité de Bort les Orgues et pour s’en rendre compte, il suffit de lever les yeux et de regarder les Orgues !

Cette curiosité naturelle aux dimensions imposantes (de 80 à 100m de hauteur sur 2 kilomètres de long), surplombe la ville et offre un panorama imprenable sur  le Mont Dore, le Puy de Sancy et les Monts du Cantal. C‘est impressionnant de se retrouver la-haut (où de passer en contre bas) ! Nous avons appris que ces orgues sont le résultat d’une coulée volcanique composée de phonolite (c’est pourquoi lorsqu’on frappe la roche, elle résonne…), on peut même y pratiquer l’escalade (30 voies accessibles !).

Nous avons poursuivit nos découvertes par la visite du musée de la tannerie et du cuir où nous avons découvert les machines qui servaient à transformer la peau brute de l’animal en cuir fini. Nous avons terminé notre journée « sportivement »  avec un parcours acrobatique en hauteur grâce à Val Aventure (7 parcours, 100 ateliers et plus de 3h d’activités !). Quelle journée et ce à 35min du village de vacances !

En ce qui nous concerne, une semaine n’aura pas suffit pour tout découvrir mais cela nous aura, sans conteste, donner envie de revenir !

Carnet de voyage